Le Galoupio

samedi 7 avril 2012
par  RDEVolution
popularité : 3%

Au Vigan, dans le Gard, le Galoupio est un repère populaire en autofinancement, générateur de vie et de lien social. Il vous attend placette de la Transition

Le Galoupio est géré par une association entièrement autofinancée : les animations et repas paient les frais de fonctionnement (charges, alimentation). Des bénévoles y font les activités qui les intéressent, soit pour eux, pour les enfants, soit en venant partager leur cuisine.

Ce lieu sans alcool a été créé en 2000, initialement pour favoriser les rencontres entre les familles et des personnes qui ont des problèmes d’alcool. Au fil des années, c’est devenu un lieu où manger bio, sain et à prix accessible. Aujourd’hui, il ouvre le samedi, jour de marché, bientôt peut-être le mardi et le jeudi pour une cantine alternative.

Repère Populaire

C’est un lieu pour que les petits, les grands puissent se retrouver, échanger, s’amuser ensemble. Un lieu où l’important est le côté humain, pas l’argent. Beaucoup de familles qui habitent dans les montagnes s’y retrouvent. En partageant les repas, des projets d’entraide ou de chantiers solidaires se mettent en place. Des photos témoignent de ce qui à été réalisé collectivement. On y parle de vivre autrement, de manière plus paisible, plus saine et sans exploiter notre Mère la Terre.
Les derniers mercredi du mois, un atelier d’échanges de savoirs sur la couture à lieu. Chacun-e peut venir se faire un vêtement de A à Z, même s’il n’a jamais appris à coudre.
Les derniers vendredi du mois, ont lieu des auberges de la parole.
Chacun vient avec quelque chose à partager : un écris, une ritournelle, une anecdote, une chanson, un article de presse, un coup de gueule, ou pour écouter. On met son nom dans un chapeau et on tire au sort l’ordre de passage au fur et à mesure. On y vit des veillées populaires comme on n’en voit plus.
Il y a aussi un espace pour les enfants, des instruments de musiques, des petites annonces, une zone de dons, des panneaux pour les échanges culturels et les infos...En ce moment, on peut lire la BD de Paul sur son jardin en permaculture, voir une présentation de la révolution Islandaise, découvrir un article sur la Moon-Cup (méthode écologique et pratique pour les lunes des femmes), prendre des nouvelles du collectif de soutien de la famille de Colombi, une famille Rom (ça veut dire homme !)menacée d’expulsion...
Pour la semaine culturelles sur les gens du voyage, des conteurs Roms sont venus conter leur histoire aux enfants, puis nous avons peint des roulottes, caravanes, tipis miniatures.
Chaque semaine, le panneau des dessins des enfants est actualisé avec ferveur. Un "Décompteur des Possibles" permet de suivre chaque mois où on en est au niveau du remboursement des charges, pour que chacun puissent se responsabiliser.
Enfin, le Galoupio accueille les rendez-vous du groupe Transition et du collectif contre l’exploitation du gaz de Schiste.

On se retrouve dans le jardin

Grâce au don d’un terrain le Galoupio a aussi son jardin. Cela permet de mettre en pratique et d’échanger les savoirs-faire autour du jardinage. Elise a planté des trucs que je ne sais plus comment ça s’appelle et que je n’avais jamais vus. On y trouve en ce moment des poireaux, les fraises de Maria, des groseilliers, un pêcher collectif, et un poirier. D’autres idées sont les bienvenues.

Article diffusé dans Silence
www.revuesilence.net/

rédigé par Mélité (11ans) aidé par Uto, dans le cadre de son journal : La Vie Différemment.été 2011


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur