Transmission d’Alexia

lundi 9 juillet 2007
par  RDEVolution
popularité : 5%

Bonjour les vivants !
Il se passe tellement de choses que c’est dur de tout vous raconter !
Où en sommes nous aujourd’hui ?
Et bien une belle harmonie se créée. Je me sens dans ma famille, une famille pleine de couleurs qui la répand autour d’elle !
D’ailleurs, je ne me suis pas présentée, je m’appelle Alexia et j’ai 16 ans. J’ai arrêté le lycée pour aider à organiser la marche. Depuis que l’aventure à commencée, je n’ai jamais autant appris. Qu’y a-t’il de plus enrichissant que des humains qui marchent ensemble pour construire quelque chose de beau ?
Et d’autres me rejoignent !
D’ailleurs il y a quelques jours nous sommes allaient dans un collège expérimental qui encourage à la responsabilisation des élèves jouer le spectacle du Noir et du Blanc.
C’était magique car après nous avons fait un cercle et nous avons chanté pour l’eau, vous savez, ce qui constitue plus de 80 % de notre corps.
Nous étions tous ensemble et le message est passé, du coup les enfants vont s’organiser un convoi pour nous rejoindre à Paris !
Il y a eu aussi un beau moment à Aurillac. Nous n’avions pas l’autorisation de monter le camps "babas" donc nous avons décidé...
D’y aller quand même ! et en plein centre-ville.
Après avoir élaboré une stratégie colorée afin d’écarter tout risque de nous faire virer, l’équipe technique est partie monter le camps tous habillés en couleurs, puis les marcheurs sont arrivés, en couleurs eux aussi et ont formé un cercle de protection en musique !
Jamais le camp n’a été monté aussi vite ! (une demi-heure).
Et avec le soutien des assos et presse locale, nous avons pu rester sans aucune confrontation avec les forces de l’ordre.
Après la visite d’une bande de jeunes du quartier a qui nous avons réussi à couper du bois, la soirée est tombée. Pas n’importe laquelle, car cette nuit là était une nuit de pleine lune et d’éclipse.... Magnifique nuit ...
Enfin vous l’avez compris, chaque jour est extraordinaire, c’est Vivant !
Chaque jour nous faisons des pas de géants.
Là, tout de suite, je suis affalée dans l’herbe car c’est la journée de repos. Devant moi il y a plein d’enfants qui dessinent et jouent avec les percus, Jeremy qui apprend aux autres à jouer aux échecs, Sev qui s’occupent des chevaux, Miléna qui se fait masser, Saphira, la chèvre, qui fait des bétises, Alain qui parle de fabriquer des charriotes, Shom qui bricole et moi je vais partit faire la cuisine avec amour, en espérant que vous viendrez bientôt marcher avec nous et rencontrer tous ces gens si beaux !

Alexia